Taille du texte: +

Cinq idées pour aider les hôteliers

Cinq idées pour aider les hôteliers

Des propositions en faveur du secteur hôtelier sont sur le bureau de Jean-Marc Ayrault.

Le lundi 29 août, le Groupement national des indépendants (GNI) a rencontré le ministre des Affaires étrangères et du Développement international, Jean-Marc Ayrault, pour faire un point sur la situation "préoccupante" des Cafés, Hôtels, Restaurants (CHR).

Pour environ 3 hôtels sur 4, l'activité a reculé en juillet comme en août, par rapport à 2015, précise-t-il dans un communiqué de presse. D'où ses cinq propositions principales en faveur des professionnels, soumises à l'appréciation du ministre :

- un moratoire sur les charges Urssaf de 15%,
- une exonération totale des charges sociales pour les contrats d'apprentissage et d'alternance,
- une réduction voire même une exonération de la contribution foncière des entreprises (CFE), celles dont l'activité est en baisse et enregistre un résultat négatif,
- une exonération des droits de mutation et de succession en cas d'engagement à investir dans la modernisation de l'établissement à dûe concurrence des dits droits,
- le règlement au plus vite du "problème de la garantie financière" pour les ventes à forfait, "qui empêche les hôteliers de proposer des tout compris". Une question sensible vis-à-vis des métiers d'agent de voyages et de TO.

Le GNI demande aussi la promulgation, "en urgence", de la Loi Numérique et de ses textes d'application. 


Le Club Med mise plus que jamais sur la montagne f...
Bordeaux : trois hôtels quatre étoiles près de la ...
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
mercredi 21 novembre 2018