Taille du texte: +

Belambra renforce son offre de montagne

Belambra renforce son offre de montagne

Le spécialiste des clubs de vacances en France a annoncé le rachat des murs de quatre hôtels-clubs dans les Alpes. Cette opération s'est effectuée par le biais de son actionnaire principal : Caravelle.

Belambra, le leader des clubs de vacances en France renforce son offre de montagne et annonce le rachat de quatre établissements dans les Alpes. Les établissements concernés sont : Le Diva à Tignes (121 chambres), La Cachette aux Arcs (85 chambres), Le Terra Nova à La Plagne (119 chambres) et le Viking à Morzine (70 chambres).

A cette occasion, Olivier Colcombet, président du directoire a déclaré: "Forts de notre succès, en particulier sur les destinations balnéaires, ce développement nous permet de renforcer notre marque et notre offre club à la neige." Le groupe a ajouté : "Le concept des hôtels-clubs répond aux attentes d'une clientèle historiquement familiale, mais vise également à séduire les jeunes parents avec bébé, les trentenaires sans enfants ou les seniors dynamiques, tentés par des envies de "breaks" en-dehors des vacances scolaires".

Bien connus de la clientèle internationale (ils étaient commercialisés par TUI UK depuis près de 10 ans), ils permettent également à Belambra d'accroître sa notoriété à l'étranger, en complétant les clubs neige déjà présents aux Ménuires, Arc 2000, Les Saisies, Praz sur Arly, Orcières, Superbesse, Les Deux Alpes et Gourette. Au total, dans sa nouvelle brochure hiver 2016-2017, Belambra présente 24 destinations dont 12 dans les Alpes françaises. Belambra dispose d'un réseau de 58 résidences en France (dont 16 dans son offre de séjour à la montagne), soit 37 000 lits et 9 100 logements.

Comme l'ensemble des clubs Belambra, les quatre nouvelles adresses sont commercialisées en demi-pension ou en pension complète mais aussi en formule court séjour (soit à la nuit). La Cachette est ainsi proposée à partir de 812 euros la semaine en demi-pension pendant les vacances de Noël, 1 148 euros pendant les vacances de février.



Les Chinois découvrent les campings français !
Beachcomber s'installe sur la Côte d'Azur
 

Commentaires

Pas encore de commentaire
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Guest
vendredi 16 novembre 2018