Hôtels et campings : comment sont-ils évalués?

Hôtels et campings : comment sont-ils évalués?

Qu'est-ce qui se cache derrière le classement des étoiles hôtelières ? Créée par l'État en 1937, la classification de 1 à 5 étoiles marque la différence entre les offres - et les prix - proposés par les établissements. Mais sur quels critères est basée cette évaluation ? Qui attribur les distinctions ? Explications.

En France, les campings (hôtellerie de plein air), hôtels (dits « hôtels de tourisme »), résidences de tourisme et villages vacances peuvent candidater à l'obtention d'une étoile. Le contrôle est basé sur près de 250 critères, classant les établissements d'une étoile à cinq étoiles, cette dernière catégorie étant réservée aux hôtels de luxe.

Les principaux critères pour l'obtention d'une étoile

La surface de la chambre et des lieux de vie est un critère incontournable dans l'obtention d'une étoile - et un bon repère pour les voyageurs qui ne veulent pas trouver de chambres minuscules à leur arrivée. En hôtel 2 étoiles, la surface est de 9 m² minimum pour une chambre double, contre 24 m² pour un hôtel 5 étoiles. Dans l'hôtellerie de plein air, il ne peut y avoir plus de 100 emplacements par hectare pour un camping une étoile, contre 70 sur la même surface pour un établissement 5 étoiles.

Les compétences linguistiques du personnel sont également observées : une langue autre que le français pour un hôtel 3 étoiles, deux pour un camping du même classement. L'anglais devient obligatoire, en plus de deux autres langues étrangères, pour les établissements 4 et 5 étoiles...


Salon Atlantica, du 4 au 6 octobre 2016 à La Roche...
Camping Qualité diffuse 350 spots de pub sur les a...

Articles en relation