Le château de Varillettes abrite désormais un hôtel-restaurant et un jardin médiéval

Offrant un point de vue imprenable sur les monts de la Margeride, le château de Varillettes, construit comme un donjon défensif, est désormais un hôtel-restaurant.Propriété de Philippe Savry, originaire de Saint-Flour et fondateur de la chaîne d'hôtel du Groupe Savry, le château de Varillettes à Saint-Georges n'est pas ouvert à la visite sauf aux clients qui viennent passer quelques jours de repos dans cet écrin préservé au point de vue imprenable sur les monts de la Margeride.
« Conserver l'authenticité des lieux »
Datant du XVe siècle, construit comme un donjon défensif, et après avoir été le gardien du sceau royal par Hérail de Pothier (seigneur de Varillettes et descendant des consuls de Saint-Flour), le château est devenu par la suite la résidence de l'évêque de Saint-Flour. « Philippe Savry a racheté le château en 1999 à la famille Brechet en y ajoutant le jardin et a ouvert ses portes en 2000 », précise Sébastien Favre gérant de l'hôtel-restaurant. Passionné par les vieilles pierres, Philippe Savry a fait le choix de « conserver l'authenticité des lieux. Des reliques de l'ancienne chapelle sont exposées sur la cheminée du hall d'entrée », poursuit Sébastien Favre. « Il n'y a pas de télévision ni de wifi dans les chambres afin de rester dans un esprit intemporel ».​...

Ardèche : un trophée pour un gîte labellisé Touris...
Label d'excellence pour cinq chambres d'hôtes du B...