AirBnB adopte la taxe de séjour pour Tours

Le site de location d'hébergements entre particuliers Air BnB vient d'étendre sa collecte de la taxe de séjour à une trentaine de villes en France dont Tours.

En 2016, le produit de la collecte par Air BnB, appliqué dans dix-neuf villes, avait généré 7,3 millions de recettes qui ont été reversées à ces collectivités.

En Indre-et-Loire, le site d'Air BnB référence plus de trois cents logements dont une grande partie à Tours et dans sa proche agglomération.
Pour la ville de Tours, cette taxe devrait s'élever autour de 0,83 ct d'euros par nuitée et par client. Parmi les nouveaux territoires concernés depuis le 1er mai, figurent des villes comme Angers, Rennes, Clermont-Ferrand, Le Mans, ou des stations de villégiature comme L'Alpe D'Huez, Lacanau, La Baule…


Le mobil-home est devenu incontournable dans les c...
Loir-et-Cher - Vendôme : Des chambres d'hôtes qui ...