5 minutes de lecture (946 mots)

Montbrun-les-Bains, station thermale au coeur de la Drôme

montbrun-les-bains

Bienvenue au cœur du tout nouveau Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales! Station thermale, station verte, Montbrun les Bains figure aussi parmi les plus beaux villages de France. Blottie entre le Mont Ventoux et la Montagne de Lure, c'est aussi une station de remise en forme et de bien être, avec des hectares de nature à disposition.

Le pays de Montbrun-les-Bains c'est aussi Aulan et son chateau de conte de fée, Reilhanette, Savoillans et Brantes dans le prolongement de la vallée du Toulourenc, les vastes espaces recouverts de lavande de Ferrassieres et du plateau d'Albion, et enfin, Barret de Lioure, village perché qui fait face au Mont Ventoux.

Forteresse protégée derrière ses remparts et dominée par les ruines romantiques de son château, Montbrun-les-Bains ressemble à une parfaite image d'Epinal, le village médiéval idéal, superbe d'harmonie avec ses maisons de pierre ocre jaune.

Ses hautes maisons à six ou sept niveaux, soutenues par des contreforts bâtis sur le roc et par de puissantes arcades, s'étagent les unes sur les autres tel un énorme jeu d'orgues et sont dominées par les tours ruinées du château Renaissance des Dupuy-Montbrun. Belle église du XIIe siècle, boiseries et très joli retable du XVIIe de Bernus avec en son centre une toile de Pierre Parrocel représentant une Vierge protégeant un pauvre et un soldat. La porte de l'Horloge ou Beffroi, élégante tour avec créneaux et mâchicoulis, était une des quatre portes fortifiées construites au XIVe siècle pour fermer la ville. Flanquée d'une très belle fontaine, elle donne aujourd'hui accès aux plus hautes maisons du village, à l'église et aux ruines du château.

A voir

Le domaine thermal Valvital

Grâce à ses sources d'eau fortement sulfurées déjà exploitées au temps des Romains, Montbrun les Bains fut une station très à la mode du XVI° siècle à la révolution. Le thermalisme connaissant alors une grande vogue, le Marquis de SUAREZ d'AULAN fit construire en 1865 un établissement thermal copié sur celui de Baden-Baden.

Montbrun devient alors une ville d'eau importante citée en exemple dans les milieux médicaux. La première guerre mondiale fut hélas fatale aux activités de l'établissement qui ne put rouvrir à l'issue du conflit. Dans les années 1970-1980 la municipalité décida de relancer le thermalisme et grâce à la farouche détermination du maire, les nouveaux thermes ouvrirent leurs portes le 4 mai 1987.

Spécialisé jusqu'alors dans le traitement des affections des voies respiratoires, l'établissement thermal dispose dorénavant d'un service rhumatologie, et propose des soins indiqués en cas d'arthrose, rhumatismes (périarticulaires, abarticulaires, inflammatoires), ostéoporose, séquelles de traumatismes, etc...

Un centre de remise en forme est également à votre disposition et vous propose de nombreux forfaits adaptés a vos besoins. Plus grand et plus fonctionnel, avec "espace détente", incluant piscine thermale, hammam, sauna, terrasse panoramique avec jacuzzi, cours collectifs de stretching, gym et aquagym pour profiter encore plus pleinement de votre séjour en Drome Provençale.

Visite du village

Pour visiter la partie historique du Village, on passe encore par les anciennes portes : celle du Beffroi vers l'est ou la porte de la Clastre qui s'ouvre au pied de l'église. Outre la promenade dans la plus vieille rue de Montbrun, bordée de très anciennes maisons abondamment fleuries, et la visite rafraîchissante des nombreuses fontaines, trois édifices importants retiendront l'attention du visiteur : le Beffroi (ou tour de l'horloge) témoin bien conservé de l'architecture militaire du XIII° siècle. Cette ancienne tour de défense est encore pourvue de tous ses attributs guerriers : créneaux, meurtrières et machicoulis. Il manque juste la herse, dont la rainure est toujours visible sous l'édifice.

L'église qui se dresse au-dessus de la porte sud et dont l'habillage baroque ne doit pas faire oublier des origines bien plus anciennes. Mentionnée dés le XIV° siècle, Temple calviniste pendant l'épisode protestant du village, elle fut ensuite reprise en mains par les autorités catholiques, transformée, agrandie et enrichie dans le goût baroque et dans l'esprit du concile de Trente. Des travaux importants de restauration en 1978 ont permis de mettre à jour des fresques de la fin du Moyen-âge et de rendre leur fraîcheur aux ors du retable baroque construit autour d'une jolie vierge de Parrocel dont le manteau couleur de temps protége, en souvenir des temps troublés, un mendiant et un soldat.

Les ruines du château Renaissance ne sont visibles que de l'extérieur, l'ensemble du domaine étant propriété privée. Les dimensions des murs encore debout donnent une idée de la grandeur passée de l'édifice. Le château médiéval ayant été rasé par ordre du Roi en 1560, Charles Dupuy-Montbrun fit bâtir sur ces ruines ( avec quels moyens ?) un Château Renaissance qui compta parmi les plus beaux de la région et dont certains plafond auraient été peints, plus tard, par Mignard: on y pouvait loger « cent maîtres et vingt pages et entretenir deux cent chevaux dans les écuries… » . Ce château de rêve connut en 1789 le sort de beaucoup d'autres : abandonné de ses occupants, il fut vendu comme bien national et finalement ruiné pour la seconde fois.


A faire

Prochainement des informations dans cette rubrique



​Dormir

Prochainement des informations dans cette rubrique



Manger

Prochainement des informations dans cette rubrique



Informations pratiques

Office de Tourisme Pays de Montbrun les Bains

L'Autin 26570 Montbrun les Bains (Drôme)
Tél 04.75.28.82.49

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Localisation (Carte)

26570 Montbrun-les-Bains, France
Le Kiosque Peynet à Valence
En plein cœur de la Drôme Provençale, le Domaine d...


Restaurants dans la Drôme

l-o-des-sources-entree-du-restaurant
 
0.0 (0)
Rubrique: Traditionnel
Département: Drôme
la-tentation
 
0.0 (0)
Rubrique: Traditionnel
Département: Drôme