5 minutes de lecture (904 mots)

Vouvant, cité médiévale

vouvant

Entre le marais poitevin et le Puy du Fou, à deux pas des plages de sable fin, Vouvant, « Un des Plus Beaux Villages de France » et « Petite Cité de Caractère »vous accueille toute l'année.

Enserrées dans ses remparts, nichée au creux d'un anneau de rivière, cette petite cité abrite parmi ses vestiges moyenâgeux une église magnifique dont le portail est un exemple en terme d'architecture romane.

Classée Monument Historique, l'église possède un remarquable portail à colonnettes, surmontées de superbes voussures sculptées. Des ruelles avenantes, bordées de maisons aux styles variés, expriment la douceur de vivre du sud vendéen.

Le charme de ses étroites ruelles délicieusement fleuries, dominées par l'austère Tour Mélusine, vestige de la puissante forteresse des Lusignan, n'a pas manqué d'attirer l'attention des artistes.

Du printemps à l'automne, Vouvant, Village de Peintres, accueille de multiples expositions et organise de nombreuses manifestations autour d'artistes peintres reconnus.

A l'orée du bourg, la vaste forêt domaniale de Vouvant-Mervent lui compose la plus belle des parures.

La légende de Mélusine

Raimondin, seigneur poitevin, chassait en forêt accompagné de son oncle, le Comte Aimeri de Poitiers. Dans l'ardeur de la chasse, il lui porta maladroitement un coup fatal. Accablé de douleur, Raimondin s'enfuit dans la forêt et après avoir marché de longues heures, il atteignit la source "la Font de Cé" où il rencontra Mélusine. Charmé, il la demanda en mariage. Elle accepta à condition qu'il promette de ne jamais chercher à la voir le samedi. En effet, condamnée pour une faute ancienne, elle devait chaque samedi soir voir ses longues jambes se transformer en une horrible queue écailleuse. Malgré sa promesse, Raimondin, trahit son serment et découvrit son horrible secret. A peine eut-il commis l'indiscrétion, qu'elle s'envola par la fenêtre en proférant de terribles menaces à l'encontre des forteresses qu'elle avait construite : "Pouzauges, Tiffauges, Mervent, Châteaumur et Vouvant, iront chaqu'an, je le jure, d'une pierre en périssant

A voir

L'église romane Sainte Marie

Ce monument prestigieux, est un exemple en terme d'architecture romane du Bas Poitou. En 1840, elle fut la première église de Vendée classée monument historique par Prosper Mérimée. Commencent alors la reconstruction et restauration de cet édifice qui avait déjà fait l'objet de réparations et de transformations suite notamment aux dommages des guerres de religion. A la fin du XIXème, la flèche surmontant le clocher est remplacée par un clocher octogonal et seules les trois premières travées, la crypte et le chœur sont restaurés. c

Le massif forestier de Mervent-Vouvant

Les 25 % du territoire de la commune de Vouvant (soit 519ha) font partie du massif forestier de Mervent-Vouvant qui s'étend sur plus de 5518 ha. Cette forêt est traversée par deux cours d'eau : la Mère et la Vendée qui se rejoignent sur la commune voisine de Mervent.

Après s'être appelée « Forêt Royale de Vouvant », puis « Forêt Impériale de Vouvant », c'est en 1965, lors de la création de l'Office National des Forêts, qu'elle prend son nom actuel de « Massif forestier de Mervent-Vouvant ».
L'Office National des Forêts gère cette forêt domaniale et y exerce ses trois missions : production de bois, accueil du public et protection des milieux.
Les propriétaires et le centre Régional de la Propriété Forestière gèrent la forêt privée. Le Conseil Général et le Syndicat d'Aménagement de la Vendée ont en charge le cours d'eau et les barrages.

Les fortifications du XIIIème siècle

​Apportée en dot par Eustache Chabot, la seigneurie de Vouvant se retrouve, au XIIIème siècle, propriété de la famille Lusignan qui construit un nouveau château aujourd'hui lui aussi détruit, et édifie le grand mur d'enceinte. La citadelle est alors séparée du bourg fortifié par un fossé sec aujourd'hui comblé.

La Tour Mélusine datant de 1242, est la seule partie conservée du château fort des Lusignan. Les quelques vestiges restant de l'ancien château-fort ont été détruits au milieu du XIXème siècle et après enfouissement et nivellement, ont constitué l'actuelle place du Bail, utilisée en champ de foire jusqu'au milieu du XXème siècle. Elle offre de nos jours un cadre exceptionnel pour les manifestations du village.
Elle a été inscrite à l'inventaire supplémentaire des Monuments Historiques en 1927. Cette tour est originale pour l'époque de part sa hauteur exceptionnelle (45m par rapport au fossé) et sa forme circulaire.


A faire

Prochainement des informations dans cette rubrique



​Dormir

Prochainement des informations dans cette rubrique



Manger

Prochainement des informations dans cette rubrique



Informations pratiques

Mairie de Vouvant
Place de l'Eglise
85120 VOUVANT
Tél : 02 51 00 80 21
Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Internet : www.vouvant.fr

Office de tourisme du Pays de Fontenay-le-Comte
Tél. : 02 51 69 44 99
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Localisation (Carte)

85120 Vouvant, France
Les coquillages artistiques de l'île Penotte
Un petit bout d'histoire de Plein Sud


Activités en Vendée

Restaurants en Vendée

Café Mélusine
 
0.0 (0)
Rubrique: Brasserie
Ville: Vouvant
Département: Vendée
Région: Pays de la Loire
Auberge Maitre Pannetier
 
0.0 (0)
Rubrique: Traditionnel
Ville: Vouvant
Département: Vendée
Région: Pays de la Loire
cafe-cour-du-miracle
 
0.0 (0)
Rubrique: Brasserie
Ville: Vouvant
Département: Vendée
Région: Pays de la Loire