La grande galère de l'emploi dans la restauration

Les restaurants peinent de plus en plus à recruter des collaborateurs. Les explications de ce phénomène sont multiples.

Un pâtissier, un second de cuisine, un chef de partie, un commis : c'est la liste à la Prévert des collaborateurs que recrute actuellement le restaurant Les Archives à Poitiers. Sans la moindre garantie de trouver. Tous les professionnels de la restauration interrogés sur la problématique de l'emploi nous ont fait la même réponse : « C'est compliqué ! »

« Les jeunes ne veulent plus travailler en coupure (1), ni le week-end, constate Guillaume Duru, directeur des Archives et du Bois de la Marche. Les centres de formation n'ont pas forcément des gens à me fournir. Je suis prêt à prendre des gens pas formés et à les former moi-même », explique ce chef d'entreprise qui n'hésite pas à recruter via Le Bon Coin.


Parc de Loisirs. Près de Segré, bientôt la fin pou...
Les saisonniers, des travailleurs pas comme les au...