Le gouvernement reste sourd aux attentes du patronat hôtelier

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian était l'invité d'honneur du 65e congrès de l'UMIH. A cette occasion, il a prononcé un discours attendu par le patronat hôtelier. Et le ministre s'est bien gardé d'évoquer les points noirs tels que la concurrence déloyale d'Airbnb.
Le 65e congrès de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie avait pour thématique "Quand le tourisme gagne, c'est la France qui gagne". C'est le message porté par l'UMIH auprès des du nouveau gouvernement pour affirmer que le tourisme est important pour l'économie française. Le discours du ministre des Affaires étrangères était le point d'orgue du congrès. Raland Héguy, président confédéral de l'UMIH lui a d'ailleurs mis la pression : "Nous sommes sensibles à votre venue, et nous attendons beaucoup de vous, monsieur le ministre". Mais ce dernier ne s'est pas vraiment mouillé.

Airbnb accusé d’encourager l'évasion fiscale
Les hôtels ruraux en danger